L’accélération du processus d’extraction gaz méthane résoudrait mieux la problématique énergétique dans la ville Goma selon Wassy Mongi


l’accélération du processus d’extraction du gaz méthane résoudrait mieux la problématique de l’énergie électrique observée dans la ville de Goma et ses environs, a estimé M. Wassy Musorongi, expert chercheur de l’espace de recherche pour économiste lors d’un entretien avec l’ACP.

Cette analyse a été faite suite au manque criant de l’énergie électrique dans la ville de Goma considérée comme une équation à double inconnu malgré les multiples projets en cours sous l’initiative du gouvernement central.

Selon Wassy Musorongi, sur un besoin d’environ 60mega watt d’énergie électrique, la ville de Goma n’en reçoit que 6mega watt qui présente moins de la nécessité de la province. C’est pourquoi, a-t-il proposé au Gouvernement, il nécessaire de procéder à la défiscalisation de l’importation des matériels de production du courant alternatif tels que les générateurs et les panneaux solaires en entendant l’arrivée et la distribution du courant des origines diverses.

En outre le coordonnateur de l’ERE appelle le gouvernement congolais à s’engager dans le lobbying sérieux pour décrocher des financements en vu de la réhabilitation de la centrale Ruzizi II au Sud-Kivu très nécessaire pour la région et dont, si rien n’est fait, devra s’arrêter d’ici là.

M. Musorongi révèle qu’une fois exploité, le gaz méthane du lac Kivu est capable de rapporter aux congolais plus de 120 mégawatts pour la ville de Goma dont les besoins en énergie estimé à cinquante mégawatts.

sources :provincenordkivu.cd/ACP ISHARA/KMS 

Publicités

Tumsifu kandeke akramm,le grand génie de Goma un model pour la jeunesse


tumsifu kandeke akramm (8)Akramm TUMSIFU KANDEKE ?de son vrai, est un jeune intellectuel congolais, originaire de la province du SUD KIVU, né un certain le 11/03/1989,aujourd’hui il fête ces 27 ans, originaire du territoire de KALEHE, mais passer la plus grande partie de son enfance dans la ville de Goma, il a poursuivis ces études primaire et secondaire à l’institut de Goma, termina ces études secondaire avec un diplôme mention proche de la distinction en section commerciale administrative, et aujourd’hui ça fait 2 ans qu’il a terminé comme diplômé en Gestion de développement, à l’Institut supérieur d’informatique et de gestions, avec une mention distinction, AKRAM, a inspiré beaucoup des jeunes dans la ville de Goma en matière de culture générale, moi qui fait un article sur lui aujourd’hui, je suis le témoin direct et reconnaissant, car il a contribué à ce qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, il a était toujours était mon mentor et ma personne de référence, toute sa jeunesse il a essayer de servir les autres sans se lasser, il a usés de ces compétences et capacités pour former, éduquer les jeunes à travers la culture, et de nombreuses émissions radiophonique pour moi il resteras toujours le plus grand génie que Goma n’as jamais eu, il as défendu la couleur de la province du Nord Kivu dans des nombreuses compétions, en rapporta à son institution des nombreux pris, caractériser par la sagesse et l’écoute, Akram tumsifu a toujours eu la soif de servir les autres parfois il s’oubli même, parce que ton cœur est rempli de nombreux caractères de vertu, il reflète l’espoir et le model pour nombreuses personnes, je ne saurai pas tout détailler, c’est l’icône, l’image d’un vrai patriote, solliciter par nombreuses personnes par ici, par la, et par des nombreuses organisations de jeunes, tellement utile pour notre province et notre pays, c’est vrai que jusqu’à la il n’as encore rien gagner de tout ce qu’il déjà donner, mais sache que demain c’est loin et son futur c’est la seconde après, sa présence apporte toujours la joie et la solution dans une discussion ou dans un débat , akramm joues un grand rôle pour la jeunesse gomatracienne, en particulier pour notre club as de la semaine, son savoir, est une lampe qui éclaire les esprits des personnes non informés et qui ignorent la valeur de la culture, TUMSIFU KANDEKE est un miroir pour la province du Nord Kivu, si pour le monde tu n’es qu’une personne d’irrisoire ,sache que pour le Nord Kivu en particulier pour la jeunesse de Goma, tu es une lampe, un model et un espoir et solution à toutes leurs inquiétudes en matière de sciences et de culture, c’est avec toute enthousiasme et gratitude qu’on vous souhaite JOYEUX ANIVERSAIRE, pour tes 27 ans d’âges, que le bon Dieu, t’accorde le meilleur du monde, et qu’il te donne chaque jours la force et le courage de servir la jeunesse du Nord Kivu ! Pour certain tu es un savant, pour d’autres un descendant d’Albert Einstein, d’autres un écrivain, d’autres un grand analyste politique,…… malgré les difficultés de la vie, le manque du temps il est toujours prêt pour aider les autres.

tumsifu kandeke akramm (7)Mais pour moi tu restes l’une de meilleures personne que je remercie le bon Dieu de m’avoir accordé la chance de rencontré dans ma vie, tu es l’un des gens les plus intelligents que le nord Kivu n’a jamais eu ! Ce que le chance t’a ravi le courage te le rendra, fonse car un jour tu récoltera tout ce que tu as déjà semé !

Il très connu pour ces citations :

‘’Je suis le maître de mon destin; je suis le capitaine de mon âme. Les laches meurent bien souvent avant leur dernier jour. 2. Vitam impedero vero. 3. Aie le courage de suivre ton coeur et ton intuition. Ils savent ce que tu veux réelement devenir;le reste est secondaire. 4. Kozanga koyeba eza liwa ya ndambu.’’

Pleines de bonnes choses dans ta vie

Club as de la semaine un groupe des jeunes qui s’investi pour promouvoir l’éducation au NordKivu


club as de la semaine ville de Goma (1)DEPUIS PLUS DE SIX ANS LE CLUB AS DE LA SEMAINE S’EST INVESTI À DONNER SON APPORT DANS LE DOMAINE DE L’EDUCATION EN ORGANISANT RÉGULIÈREMENT LES COMPÉTITIONS DE GÉNIES EN HERBE AVEC LES ECOLES SECONDAIRES, PRIMAIRES ET MEME LES UNIVERSITÉS DANS LA VILLE DE GOMA. DEPUIS 2012 UN PARTENAIRE NOUS A FAIT CONFIANCE EN NOUS PROPOSANT D’ORGANISER UNE COMPÉTITION ENTRE LES DEUX PROVINCES CAD LE NORD KIVU ET LE SUD KIVU.
Pour ce qui est de la ville de Goma nous avons commencé depuis le mois d’octobre avec cette compétition sur la RTNC/Goma dans son émission AS DE LA SEMAINE de chaque lundi de 15h à 16h. Nous remercions la rtnc et tous les responsables des écoles qui ont soutenus leurs écoles jusqu’au niveau de la compétition où nous sommes, dans sa phase de quart de finale nous avons découvert les potentialités de nos élèves qui se sont bien comportés, mais la règle voulant nous devrions rester avec seulement quatre écoles dans cette phase de demi finale qui commence ce lundi sur la même chaîne.

club as de la semaine ville de Goma (9)Après le tirage effectué par les représentants des écoles présentes, voici les combinaisons de demi finale de la compétition inter-provinciale de génies en herbe éliminatoire local: ce lundi le 29 février 2016 à 15h00: institut zanner vs institut himbi et
Le lundi 07 mars 2016: institut de Goma vs institut métanoia.
Deux meilleures écoles de la ville de Goma iront représenter la province face à deux autres meilleures écoles de la ville de Bukavu dans la première semaine du mois d’avril à Bukavu avec le partenariat fort des Établissements SILIMU.
Le club as de la semaine demeure très ouvert pour vos conseils, soutien et accompagnement de ses actions.
Merci à tous et ce pays changera grâce à vous!!!

articlé signé ISHARA JOHNSON BUTARAGAZA

Révélation Majeure des Russes sur l’existance des OVNIS une vrai verité cachée


alien-1Révélation Majeure des Russes quant aux Ovnis, les Extraterrestres Existent
Selon cette nouvelle information les Russes sont au courant que des civilisations extraterrestres existent et cela depuis plusieurs décennies. Pour beaucoup d’entre nous ce n’est pas une surprise, il y a eu des rumeurs qui flottaient dans l’air pendant des années. ovniUn scientifique du gouvernement russe et militaire émérite s’est efforcé de faire la lumière sur cette affaire depuis pas mal de temps. Dans la grande majorité des cas les médias de masse traitent le phénomène comme un « non évènement », ou ils font comme si l’information provenait de sources peu fiables. Cette information est un grand pas dans le processus de révélation de cette réalité pour l’humanité.

Durant l’ère soviétique, le ministère de la Défense a travaillé sur un projet secret visant à créer un surhumain avec des capacités paranormales. En vertu de ce projet, un groupe de scientifiques a réussi à entrer en contact avec une civilisation étrangère (comprendre par là ‘extraterrestre’). Le chef de ce projet top-secret a partagé quelques détails avec les journalistes pour la première fois.

Lors d’une journée d’hiver ordinaire à Moscou, dans une pièce confortable avec une cheminée, les journalistes ont véritablement été époustouflés. Un haut fonctionnaire du ministère de la Défense à la retraite, le lieutenant-général en réserve, PhD, membre de l’Académie des sciences naturelles Alexey Savin a déclaré que vers la fin des années 1980 un groupe de chercheurs de l’Unité de Gestion d’Experts de l’état-major général a réussi à rentrer en contact avec les représentants d’une autre civilisation. Intéressant, aucun des journalistes présents n’ont été particulièrement surpris, mais plutôt soulagés par la « confession ».

OVNI 3Vasily Eremenko, major général de la FIB en réserve, académicien de l’Académie de la sécurité, de la défense et de la police, a été le premier à discuter de cela avec la presse. Pendant l’ère soviétique il a servi pour le KGB et a supervisé le travail et le développement de la technologie de l’aviation. Parmi ses missions il y avait la collecte d’informations par la Force aérienne des faits d’apparitions d’objets volants non identifiés. Selon Vassili Eremenko, à ce moment il y avait une grande quantité de ces informations qui étaient disponibles.

Les unités de batteries de missiles ont même reçu une directive en cas de détection d’ovnis. La tâche principale était de ne pas créer des opportunités d’agression réciproque. En 1983-1984 les bancs d’essai de l’Académie des sciences par Vladimirovka, le ministère de la Défense et du KGB ont organisé une étude à grande échelle des phénomènes paranormaux. Le site de formation militaire n’était pas un choix aléatoire. Les experts sont depuis longtemps arrivés à la conclusion que les ovnis apparaissent inévitablement à des endroits où l’équipement militaire et les armes sont testés.

ivanttobelieve« Nous pouvons dire que nous avons appris à invoquer des OVNIS à Vladimirovka. Pour ce faire, nous avons considérablement augmenté le nombre de vols militaires et le mouvement des engins. Si l’intensité augmentait de notre côté, la probabilité que des ovnis apparaissent était de 100 pour cent », a expliqué Eremenko. Après six mois de tests, la commission autoritaire est arrivée à trois conclusions principales.

Tout d’abord, la science moderne n’était pas encore en mesure d’identifier de tels phénomènes. Deuxièmement, cela pourrait être l’équipement de reconnaissance des Etats-Unis ou au Japon. Troisièmement, cela pourrait être la manifestation d’une civilisation extraterrestre. « Le sujet des OVNIs est aujourd’hui omniprésent. C’est précisément en raison de son caractère scandaleux que les scientifiques sérieux ne sont pas disposés à exprimer leur position quant à cette question. Les pilotes voient souvent des objets, mais ils ont un droit de veto sur ce sujet, comme pour les astronautes. Dans les conversations confidentielles, ils discutent de leurs expériences et rencontres avec les ovnis, mais ils ont peur de parler de cela publiquement », a dit Vassili Eremenko.

Il estime que ce sujet nécessite une approche sérieuse parce que c’est une question de sécurité. Pourtant, c’est encore un sujet fermé à la fois aux États-Unis et en Russie. Le lieutenant-général Alexey Savin a procédé à la révélation de certains aspects de l’engagement du ministère de la Défense. Il a dirigé l’Unité de Gestion d’experts de l’état-major, dont la tâche était d’examiner divers phénomènes inhabituels.

Le projet principal de l’unité était un programme d’Etat sur la découverte de ressources humaines intellectuelles. L’objectif du programme était d’identifier des façons d’investir le cerveau humain d’un régime spécial de supers-pouvoirs, qui feraient de n’importe qui un surhomme (ou surfemme). Le Conseil scientifique du programme a été dirigé par l’académicien Natalya Bekhtereva, qui jusqu’à sa mort a été directeur scientifique de l’Institut du Cerveau Humain de RAS.

Plus de deux cents professionnels hautement qualifiés provenant de partout dans le pays, ont participé au programme. « Dans le processus de recherche, nous en sommes arrivés à la conclusion que l’homme était un système d’énergie et d’information qui reçoit des informations de l’extérieur. C’est précisément pourquoi un être humain peut manifester des capacités paranormales », a déclaré Alexey Savin. Afin d’identifier cette source d’information externe, trois groupes ont été créés. Un groupe a été formé par des scientifiques, l’autre – par des militaires, et le troisième était composé de femmes.

Le groupe de femmes a fait les progrès les plus importants dans la recherche. Savin a expliqué qu’ils « voulaient rentrer en contact avec les représentants d’autres civilisations. Et nous l’avons fait. » Selon lui, une méthode spéciale a été développée qui a permis au cerveau humain de se brancher lors d’un contact. « Nous avons dû ajuster l’aspect énergétique du cerveau humain à une fréquence particulière, comme avec une radio », a expliqué Alexey Savin.

Aucune hypnose, médicaments, drogues ou d’autres méthodes similaires n’ont été utilisés au cours de l’expérience. Un système spécial de test a également été développé pour séparer les rapports reçus considérés comme des hallucinations et de la folie, par ceux qui ont participé à l’expérience. Les résultats expérimentaux étaient impressionnants: six participants ont eu la possibilité de contact physique, et deux d’entre eux ont même réussi à visiter un vaisseau extraterrestre. Selon Savin, des représentants de civilisations extraterrestres se sont révélés petit à petit, donnant les informations comme ils le voulaient au compte-gouttes.

En particulier, ils ont parlé de leur structure gouvernementale et de leur système éducatif. Aucune information militaire n’a pu être obtenue. La seule chose qu’ils ont accepté de partager était un schéma de l’équipement pour le diagnostic et le traitement de diverses maladies. Le chef de l’expérience a expliqué que les humains étaient comme de petits enfants pour eux. « Notre civilisation est trop jeune pour être d’un quelconque intérêt pour eux et de lancer un sujet de dialogue. Parce que nous sommes aussi une partie de l’univers, nous pouvons nous faire du mal à nous-mêmes et à d’autres civilisations avec nos actions malades, de sorte qu’ils nous surveillent. »

Le programme de communication avec une intelligence extraterrestre avait été développé pendant plusieurs années jusqu’à ce que la politique n’intervienne. En 1993, l’étude a été stoppée et l’unité a été dissoute. Selon Savin, il a réussi à conserver un petit nombre de documents, la plupart d’entre eux, y compris des reportages photos, sont encore dans les archives du ministère de la Défense. Par ailleurs, la méthode unique pour le développement des capacités paranormales d’un individu, jusqu’à récemment, a été utilisée par l’Académie nommée après Gagarine, jusqu’à sa dissolution par l’ancien ministre de la Défense Serdioukov. Pourtant, le noyau de l’équipe de recherche a été préservé.


« Il y a quatre ans, nous avons essayé de répéter l’expérience, et nous avons réussi », a déclaré Alexey Savin. Selon lui, aujourd’hui, ce travail se poursuit, et les « cerveaux de gens talentueux sont encore présents dans l’industrie de la défense. » Répondant à la question de Pravda.Ru pourquoi il a décidé de l’annoncer aux médias, Savin a répondu: « Pourquoi cacher quelque chose à des gens. Au contraire, ils doivent se préparer à de nouveaux défis. »

Voici une liste des pays qui ont commencé à divulguer partiellement ou totalement des informations sur les Ovnis.

Source : Educating Humanity

site:http://www.nouvelordremondial.cc