Whitney Houston

Whitney Houston

Whitney Houston

Description de cette image, également commentée ci-après

Whitney Houston en 2009.

Données clés
Nom Whitney Elizabeth Houston
Naissance 9 août 1963
Newark, New Jersey
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 11 février 2012 (à 48 ans)
Beverly Hills, Californie
Activité principale Chanteuse (auteur-compositeur-interprète), actrice, mannequin, productrice de musique
Genre musical R&B, Soul, Pop, Dance, Gospel
Instruments Voix, piano
Années d’activité 19772012
Labels Arista Records
RCA Records
Site officiel www.whitneyhouston.com Whitney's Signature.png
Composition du groupe
Entourage Kim Burrell, Alicia Keys, Akon, Michael Jackson, Ray J, Mariah Carey

modifier Consultez la documentation du modèle

Whitney Elizabeth Houston, née le 9 août 1963 à Newark (New Jersey, États-Unis) et morte le 11 février 20121,2 à Beverly Hills (Californie, États-Unis), est une chanteuse, actrice, productrice et mannequin américaine.

En 2009, le total de ses ventes est estimé à plus de 170 millions de disques à travers le monde.

Enfance

Fille de Cissy Houston, choriste R&B renommée aux États-Unis, et cousine de la chanteuse Dionne Warwick, la petite Whitney Elizabeth grandit dans un environnement musical. Enfant, elle chante dans une église baptiste de Newark, avec le souhait de devenir choriste comme sa mère. Elle chante son premier solo à l’âge de onze ans.

Elle chante professionnellement pour la première fois dès son adolescence, comme choriste de Chaka Khan, Jermaine Jackson, Lou Rawls et des Neville Brothers. Elle apparaît aussi comme chanteuse principale sur le single de Michael Zager Band, Life’s a Party en 1978. Elle fait du mannequinat à la même époque, apparaissant sur les couvertures de grands magazines américains comme Glamour et Seventeen en 1981.

Début de carrière au sommet[modifier]

En 1983, elle signe un contrat avec Clive Davis, le président de la maison de disques Arista. Deux ans passent avant la sortie de son premier album. Il s’intitule Whitney Houston, paraît début 1985 et génère trois singles classés numéro un : Saving All My Love for You, How Will I Know et Greatest Love Of All. Cet album connaît alors un succès considérable, il atteint la première place aux États-Unis (où il est disque de diamant avec plus de treize millions d’exemplaires écoulés), devenant ainsi la meilleure vente d’un premier album pour un artiste solo ; ce disque connaît également un grand succès international, avec près de vingt-cinq millions d’exemplaires vendus à ce jour. Whitney Houston passe les deux années suivantes en tournée (le « Greatest Love Tour ») pour la promotion de cet album.

D’autres succès suivent en 1987 et 1988 : le deuxième album, baptisé simplement Whitney (qui paraît en juin 1987), s’installe dès sa sortie en première position du top albums américain — c’est la première fois qu’un tel exploit est réalisé par une femme. Pas moins de six singles sont extraits de ce disque, dont le hit international I Wanna Dance with Somebody (Who Loves Me), et c’est la première artiste de toute l’histoire à aligner sept numéros uns consécutifs au Top 40 américain, battant un record détenu par les Beatles et les Bee Gees.

Aux trentièmes Grammy Awards en 1988, Whitney Houston est nommée dans trois catégories, dont celle de l’Album de l’année ; elle remporte son second « Grammy » pour la meilleure performance pop d’une chanteuse pour I Wanna Dance With Somebody (Who Loves Me). Après la sortie de l’album, Whitney Houston embarque pour le « Moment of Truth World Tour » qui est l’une des dix plus grosses tournées de cette période. En 1988, la chanteuse enregistre un single pour les Jeux Olympiques d’été, intitulé One Moment in Time, qui atteint le Top 5 aux États-Unis, et le numéro un au Royaume-Uni et en Allemagne.

Parallèlement, Whitney Houston soutient des œuvres de charité, des organisations aidant les enfants et la jeunesse, et des organismes de lutte contre le SIDA. En 1989, elle fonde la Whitney Houston Foundation For Children Inc., qui apporte son soutien aux enfants sans-abris et malades.

En 1990, paraît son troisième album I’m Your Baby Tonight qui connaît lui aussi un grand succès international, même s’il se vend un peu moins que les deux disques précédents. Il génère néanmoins deux tubes classés numéro un : I’m Your Baby Tonight et All The Man That I Need. Cet album marque également sa première collaboration avec le duo de producteurs L.A. Reid et Babyface qui confère un côté plus Urban/Soul à l’album. Babyface devient son auteur-compositeur-producteur favori : on le retrouve dans la plupart de ses futurs projets et dans tous ses albums.

Les débuts de Whitney Houston la placent donc immédiatement au sommet, rejoignant d’autres artistes américains de la même époque qui connaissent eux aussi un succès considérable, comme Michael Jackson, Madonna ou encore Prince. Et les années qui suivent réservent encore à l’artiste d’autres moments de gloire.

La consécration

Whitney Houston lors d’un concert en hommage aux soldats américains de l’opération Desert Storm, 31 mars 1991.

Durant les années 1990, Whitney Houston sort moins de disques que dans les années 1980. Sa carrière et sa vie sont cependant très actives : elle se tourne vers le cinéma, la musique de bande originale et met au monde une fille, Bobbi Christina, le 4 mars 1993.

Son premier film Bodyguard (1992) avec Kevin Costner, fait un chiffre d’affaires de plus de 410 millions de dollars au box-office. La bande originale de Bodyguard devient la deuxième la plus vendue au monde3 (plus de 44 millions d’exemplaires) après Saturday Night Fever, notamment grâce à la célèbre chanson I Will Always Love You (écrite et d’abord interprétée par Dolly Parton), qui devient l’un des plus grands hits de Whitney, se classant n°1 un peu partout dans le monde en 1992/1993. D’autres extraits de cette bande originale, tels I’m Every Woman et I Have Nothing, deviennent eux aussi des tubes internationaux atteignant le Top 10 dans de nombreux pays. Whitney Houston connaît ainsi la consécration alors qu’elle n’a pas encore 30 ans.

Sur cette lancée, elle joue en 1995 dans Où sont les hommes ? (Waiting to Exhale), qui est un succès aux États-Unis tout comme sa bande originale, entièrement composée et produite par Babyface et qui comporte trois nouvelles chansons.

Le troisième film La Femme du pasteur (The Preacher’s Wife) (1996), comédie romantique, n’a pas le même succès. Mais la bande originale du film permet à Whitney de retourner à ses racines gospel. Cet album comporte quinze nouvelles chansons dont quatorze écrites par Whitney ; il génère plusieurs tubes dont Step By Step. En 1997, elle interprète le rôle de la fée-marraine de Cendrillon dans le téléfilm Cinderella, une comédie musicale.

Sa carrière musicale se poursuit avec la parution en novembre 1998 de My Love Is Your Love. C’est son premier album en huit ans : depuis 1990, Whitney Houston n’avait enregistré que des chansons pour bandes originales de films. On y découvre un son différent, avec des titres écrits et produits par les musiciens du moment : Rodney Jerkins, Babyface, Missy Elliott, Lauryn Hill, Wyclef Jean, Soulshock & Karlin. D’autres chansons de cet album correspondent à un style plus habituel (les balades de Diane Warren et David Foster). L’album est un succès, il produit quatre tubes (When You Believe, duo avec Mariah Carey, Heartbreak Hotel, It’s Not Right But It’s Okay et My Love Is Your Love), et se vend à l’époque à plus de dix millions d’exemplaires à travers le monde.

Durant ces années 1990, Whitney Houston connait donc encore un succès important et figure toujours parmi les chanteuses en vogue, mais les années 2000 se révéleront, malheureusement pour l’artiste, moins fructueuses.

Un retour difficile

Whitney Houston en 2010.

Fin 2000, Greatest Hits sort, accompagné de duos avec George Michael, Enrique Iglesias et Deborah Cox. Album suivi en 2001 d’une nouvelle compilation intitulée Love, Whitney (une compilation de ses plus belles ballades).

Toujours en 2001, elle participe au concert des trente ans de carrière de Michael Jackson où elle chante Wanna Be Startin’ Somethin’ avec Usher et Mya. Mais cette prestation inquiète les fans de l’artiste et la presse ; en effet, Whitney Houston apparaît sur scène amaigrie et mal assurée dans son interprétation vocale, alimentant alors les rumeurs sur son état de santé. Elle sera, quelques temps après, l’invitée d’une émission de télévision américaine où elle tentera de s’expliquer sur sa situation.

En 2002, paraît son nouvel album studio intitulé Just Whitney…, accompagné de plusieurs singles. Mais le tout ne connait finalement qu’un succès modéré. Fin de l’année suivante, la chanteuse sort son sixième album, One Wish: The Holiday Album, un disque ayant pour thème Noël (une première pour l’artiste), cependant il n’aura pas vraiment de succès.

Prise par des problèmes d’ordre privé, Whitney Houston ne publiera son nouvel album studio I Look To You, orienté RnB, que plusieurs années plus tard, le 31 août 2009. Le premier single extrait est I Look To You. Le deuxième single sera Million Dollar Bill (écrit par Alicia Keys). Dès la première semaine, l’album se classe n°1 au prestigieux Billboard 200 avec 464 000 albums vendus, ce qui n’était plus arrivé depuis 16 ans. L’album est également en tête un peu partout en Europe.

Peu avant la sortie de son album, Whitney organise un concert lors de l’émission Good Morning America où elle n’arrive pas à assurer vocalement l’ensemble du concert. Une interview avec Oprah Winfrey est enregistrée courant septembre 2009. Durant celle-ci, Whitney interprète un morceau de son nouvel album I Didn’t Know My Own Strength (composé par Diane Warren). Pour Oprah Winfrey, Whitney est définitivement de retour car la performance est extraordinaire et ce n’est plus la Whitney du concert de Good Morning America.

Whitney Houston se voit remettre le prix de la meilleure artiste internationale, lors des derniers American Music Awards. Une distinction seulement décernée aux artistes dont le rang de superstar est reconnu mondialement. C’est donc la deuxième artiste féminine de l’histoire des AMA, après Beyoncé, à avoir reçu ce prix.

En décembre 2009, elle entame une tournée mondiale à travers l’Europe, l’Asie et l’Australie. Après un concert très mal assuré en Australie, la presse se déchaîne. Concert après concert, elle fait l’objet de mauvaises critiques au sujet de ses conditions vocales. On apprendra plus tard qu’elle souffrait d’une infection des cordes vocales, ce qui la conduira en mai 2010 à une brève hospitalisation à Paris.

Malgré cette mauvaise publicité, la chanteuse a prouvé à plusieurs reprises durant sa tournée baptisée Nothing But Love qu’elle possède encore une grande partie des capacités vocales qui lui avaient valu le surnom de The voice4.

Les années 2000 marquent cependant un arrêt dans l’important succès que Whitney Houston avait pu connaître durant les décennies précédentes, les problèmes rencontrés dans sa vie privée prenant de plus en plus le pas sur sa carrière artistique ; comme les prémices du drame qui allait bientôt frapper l’artiste.

Mort

Le samedi 11 février 2012 dans l’après-midi, Whitney Houston5 fut retrouvée inanimée par ses gardes du corps dans la baignoire de la suite 434 du Beverly Hills Hilton Hotel, à Beverly Hills, en Californie, où elle séjournait. Des médicaments furent retrouvés auprès d’elle et sa mort fut confirmée peu après l’arrivée des ambulanciers. Des membres du personnel de sécurité de l’hôtel auraient vainement tenté de la ranimer avant l’arrivée des secours. Son corps fut emmené le dimanche matin à la morgue.

Âgée de 48 ans, la chanteuse devait figurer le soir même parmi les invités du gala du producteur Clive Davis, soirée qui précédait la 54e cérémonie des Grammy Awards du dimanche 12 février 2012. La star s’était d’ailleurs rendue aux répétitions du spectacle le jeudi précédent : selon une personne présente[réf. nécessaire], elle semblait perturbée, était en sueur, et son haleine sentait l’alcool et le tabac.

Au début de ce gala, le rappeur LL Cool J déclarait : « Aujourd’hui, on se demande comment faire face à un jour pareil ! À mon avis, la chose la plus adéquate à faire serait de commencer par une prière pour notre sœur Whitney Houston ». Il a ensuite enchaîné avec une prière qui a ému toute la salle. Pour sa part, Jennifer Hudson a rendu un vibrant hommage à Whitney Houston en interprétant I will always love you, terminant sa performance en chantant, la voix cassée : « Whitney, we love you » (Whitney, nous t’aimons).

Lors des funérailles, plusieurs artistes étaient présents dont R Kelly qui interpréta I look to you6 ou encore Alicia Keys qui interpréta Send Me an Angel7.

Vie privée

En 1990, Whitney Houston s’installait dans la villa qu’elle avait achetée à Mendham, une ville résidentielle du New Jersey. C’est cette même année qu’elle s’éprend du chanteur de New Jack Swing Bobby Brown, homme qui allait la faire plonger dans l’enfer de la drogue quelques années plus tard.

Le 18 juillet 1992, ils se marièrent devant environ 800 invités. Whitney reconnaîtra plus tard l’avoir fait pour de mauvaises raisons. Brown apporte un certain poids dans cette union, notamment trois enfants nés de deux précédentes relations. Ensemble ils eurent une fille, Bobbi Christina, née le 4 mars 1993.

2000 fut une année difficile pour Whitney. Elle est arrêtée à l’aéroport de Hawaï aux États-Unis en possession de marijuana. Elle est incapable d’assister à une remise de prix aux Oscars. Il s’avère que c’est son mari, Bobby Brown, qui consommait de la marijuana, entre autres substances stupéfiantes. La prestation qu’aurait dû donner Whitney aux Oscars fut réalisée par Faith Hill. La relation particulièrement instable et violente qu’elle vit avec son mari Bobby, qui a en outre reconnu plusieurs adultères, l’entraîne dans l’enfer de la drogue, tout comme dans une série de scandales médiatiques.

En septembre 2006, Whitney Houston décide de divorcer de Bobby Brown et annonce l’enregistrement d’un nouvel album (produit par Clive Davis, son ancien mentor), le premier depuis trois ans, qui devait marquer son grand retour sur le devant de la scène. Mais elle a perdu sa voix et le grand retour est annulé après quelques concerts qui furent des catastrophes.

La chanteuse perd sa résidence d’Atlanta, saisie par l’administration fiscale américaine en novembre 2006, pour non-paiement d’une dette de 1,4 million de dollars. Elle conserve tout de même sa grande résidence du New-Jersey. Bobby Brown, alors âgé de 38 ans, fut arrêté en février 2007 pour un arriéré dans le paiement de la pension alimentaire de ses deux enfants (nés de précédentes unions).

Le divorce, prononcé le 24 avril 2007 après 14 ans de vie commune, entraîne la vente des biens communs.

En 2008, lors d’une dispute entre Whitney et sa fille de 15 ans, Bobbi Christina, cette dernière tente de poignarder sa mère avant de retourner le couteau contre elle-même. L’adolescente est admise à l’hôpital psychiatrique Peachford d’Atlanta, où elle reste trois jours en observation8.

Voix

Whitney Houston fait partie du « classement MTV des 22 plus grandes voix »9, sixième sur la liste Online Magazine COVE’s list of the 100 Best Pop Vocalists avec un score de 49.5/5010, et trente quatrième sur Rolling Stone 100 Greatest Singers list11.

Projets inachevés

Après la parution en 2010 du livre de Terry McMillan12, qui n’est autre que la suite du bestseller Où sont les hommes ? paru en 1992, Whitney Houston fut pressentie pour reprendre son rôle de Savannah Jackson dans l’adaptation cinématographique du livre aux côtés de Angela Bassett, Lela Rochon et Loretta Devine. Bien que ces dernières aient déjà signé pour le film, la participation de Whitney Houston restait incertaine, aucune annonce officielle n’ayant été faite. Whitney Houston n’a pas tenu de rôle au cinéma depuis 1996, avec La Femme du pasteur.

Le 23 septembre 2011, Whitney Houston avait confirmé sa présence dans le film Sparkle. Elle devait être la productrice exécutive sur ce film, avec un scénario de Mara Brock Akil et réalisé par Salim Akil, pour y interpréter le rôle d’une chanteuse de Gospel.

Obsèques

Les obsèques de Whitney Houston ont eu lieu le samedi 18 février 2012, à Newark, en présence notamment de sa cousine Dionne Warwick, maîtresse de cérémonie, Alicia Keys, Stevie Wonder et de l’acteur Kevin Costner. La famille souhaitant une cérémonie privée, une seule caméra fut autorisée à filmer l’intégralité des obsèques, placées sous le signe du gospel. Les proches de la diva lui ont rendu un ultime hommage durant près de 4 heures. À la fin de la messe, le cercueil de la chanteuse quitte l’église, sur la chanson « I will always love you » interprétée par Whitney Houston elle-même, suivi par sa mère, Cissy et sa fille Bobbi Kristina.

Elle est inhumée le lendemain dans la plus stricte intimité. Whitney repose auprès de son père au cimetière de Westfield.

Discographie

Albums studio
Bande-son
  • 1985 : Perfect Original Soundtrack Album (Dans les choeurs du titre « Shock me », interprété par Jermaine Jackson)
  • 1992 : The Bodyguard
  • 1995 : Waiting to Exhale: Original Soundtrack Album
  • 1996 : The Preacher’s Wife: Original Soundtrack Album
Compilation et autres
  • 2000 : Whitney: The Greatest Hits
  • 2001 : Love, Whitney
  • 2007 : The Ultimate Collection

Singles[modifier]

Années 1980
Années 1990
Années 2000
  • 2000 : If I Told You That (en duo avec George Michael)
  • 2000 : I Learned From The Best
  • 2001 : The Star Spangled Banner
  • 2002 : Whatchulookinat
  • 2003 : Try It On My Own
  • 2003 : One Of Those Days
  • 2003 : Love That Man
  • 2009 : I Look To You
  • 2009 : Million Dollar Bill

Filmographie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s