Ky-Mani Marley

Ky-Mani Marley est né le 26 février 1976 à Falmouth, en Jamaïque, fils de Bob Marley et d’Anita Belnavis.. Ky-Mani Marley a un frère : Syphax Ouchiha. Sa mère était championne de Tennis de table et rencontra Bob de qui elle tomba amoureuse et avec qui elle eut un fils, Ky-Mani. Ky-Mani signifie en Afrique de l’Est « voyageur aventureux ».

Ky-Mani perd son père à l’âge de 5 ans mais il garde un bon souvenir de lui et se souvient qu’il l’emmenait souvent en promenade avec lui.

Il partira vivre aux États-Unis avec sa mère Anita en 1985 à l’âge de 9 ans. Adolescent, Ky-Mani s’intéresse au sport et fera des études sportives (qui seront bénéfiques à l’entretien de son corps!). Son autre passion est la musique. Kymani est d’ailleurs un admirateur des morceaux Ska des années 1960 faits par son père avec Les Wailers, il leur trouve une particularité.

Les deux passions de Ky-Mani, le sport et la musique, sont compréhensibles: Un père musicien et une mère sportive.

Ky-Mani devient très vite Rasta et ses dreadlocks commencent à pousser vers l’âge de 20 ans.

C’est en 1996, à l’âge de 20 ans, que Ky-Mani sort son tout premier album, Like Father Like Son (« Tel père, tel fils »), un album de 22 morceaux avec 11 titres qui sont des reprises de Bob et 11 autres (à la suite de chacun) qui sont des versions Dub/Musicales. On peut déjà s’apercevoir que Ky-Mani est un jeune homme bourré de talent et dont la voix vibre comme celle de son défunt père.

Mais tout avait commencé en 1995, année où il sort son premier single Unnecessary Badness.

En 1997, il participe à une chanson et à un clip avec PM Dawn, la chanson Gotta Be… Movin’ On Up, une chanson Hip-Hop qui sort en single en France en 1998.

En 1999, il sort son second album, The Journey (« le voyage »), un album avec des titres allant du Reggae, R’N’B au Rap/Hip-Hop ou même encore au Funk. Les talents de Ky-Mani sont multiples et cet album nous le démontre. On remarque d’ailleurs que les influences de Ky-Mani vont du Reggae au Rap. Ky-Mani peut avoir une voix R’N’B tout comme une voix comme les chanteurs de Hip-Hop.

En 2001 arrive l’album Many More Roads (« quelques routes de plus »), un album cette fois plutôt orienté vers le Reggae et son message.

En 2003, une compilation du nom de Milestone paraît. Ce qui est étrange dans cette compilation est qu’il y a 11 titres sur 14 de l’album The Journey qui figurent, 1 titre de l’album Many More Roads et une chanson inédite, Hey Love. Cette compilation n’en est pas vraiment une, on dirait plutôt un « remake » de l’album The Journey. Mais dans quel but?

Toujours en 2003, Ky-Mani obtient un rôle dans le film jamaïcain ONE LOVE qui aura un énorme succès auprès du public et qui fera de Ky-Mani une star encore plus célèbre. Le DVD est sorti en France.

Ky-Mani a tellement plu en tant qu’acteur qu’il a été redemandé pour le film SHOTTAS (qui n’a là rien à voir avec l’autre film), un film avec lui à l’affiche ainsi que Spragga Benz et Wyclef Jean. Le film traite de la violence en Jamaïque.

Ky-Mani fait partie du groupe The Marley Bros (« les frères Marley »), un groupe composé de Ziggy, Julian, Stephen, Damian et Ky-Mani Marley qui se réunit pour des concerts.

Discographie

Filmographie

« One Love » (Durée : 1h 40min. Année de production : 2003) (Source : Allociné.com)

  • Shottas (Tourné en 1999 et sorti en 2007

Publicités

Une réflexion sur “Ky-Mani Marley

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s